Jess Kaan : Fissures Noires.

ob_b5dc9f_fissures-noires1

Edition le héron d’argent. Sortie en 2015. 314 pages. 

Dans le Nord, des élèves d’un car scolaire meurent dans des circonstances inquiétantes. Les cocons de soie rouge qui enveloppent les corps ne seraient pas étrangers au décès des victimes.

1916, sur le front allemand : et si la porte des Enfers n’était pas dans les tranchées, mais au sein d’un mystérieux tableau ?

De nos jours : la fête d’une association frappée par un sniper. Hasard ? Vengeance ? Qui survivra pour raconter ?

À Locquières, un chômeur profanant la tombe de son patron par dépit va réveiller d’inquiétantes forces obscures…

Londres, la City : et si l’or de Midas étincelait toujours entre les mains des traders ?

Ouvrez les yeux et voyez : le monde tel que vous le connaissiez a déjà commencé à changer. L’univers familier se délite et laisse place à l’Ailleurs.

Laissez votre réalité se fissurer…

.

Fissures Noires, c’est un recueil de nouvelles très sombres. Tellement sombre qu’après certaines d’entre elles, je n’ai plus pu toucher le livre pendant des jours, voire des semaines, tant elles m’ont fait mal au ventre. Rien que la première : « Kevin », m’a déjà perturbée. On peut dire que c’est bien écrit, car après tout c’est le but : angoisser tellement c’est malsain. J’avais parfois l’impression de retrouver un peu King ou Poe, mais dans le bon sens. Non pas comme une pâle copie, mais plus comme un hommage et un hommage réussit. J’aurais peut-être pu vous en citer d’autres, d’inspirations parmi les auteurs du genre, si l’horreur avait été mon truc. Sauf que moi je suis une trouillarde et que c’est vraiment pas fait pour moi : Désolée Jess, si tu me lis.

En tout cas je ne peux pas nier la qualité de l’oeuvre. Les personnages sont extrêmement bien écrits et réels. Et c’est tant mieux car tout est centré sur eux. On vit avec eux, on les comprend, on ne peut juste pas faire autrement. 

Et puis il y a l’avant dernière nouvelle : « Fenêtre ouverte sur… » Qui est juste belle. Il y a le petit côté inquiétant du pouvoir, mais pas pire que pour n’importe quels pouvoirs dans la Fantasy. Et puis la fin est belle. Je crois que c’est ma préférée. 

.

Je ne mets pas de note, je suis incapable de noter un livre. Je ne sais pas si je peux dire que j’ai « aimé » le livre. Il est bien écrit. Il est efficace. Oui. Il est bon. Mais est-ce que j’ai aimé ? Pas sûr. Je ne suis pas du genre à apprécier d’avoir la peur au ventre en regardant des séries de zombis. J’suis du genre à pas dormir à cause d’une simple pensée un peu morbide. Je conseille en tout cas l’ouvrage à ceux qui ne sont pas aussi sensibles que moi.  

.

Et en parlant de Jess Kaan, je voulais faire un petit crochet par : Investigations avec un triton, le premier livre que j’ai lu de l’auteur. Celui-là, j’ai eu le malheur de le prêter à quelqu’un, avec qui j’ai perdu le contact. Du coup j’ai jamais pu revoir mon livre. Mais je le rachèterai un jour et je le re-lirai et je le ferai même dédicacer dès que je pourrai. Il est tellement bien, tellement drôle, malgré la fin (Jess, tu es un monstre ! 😛 ). C’est là qu’on voit que l’auteur est bon, il maîtrise autant le malsain que le comique. 

Hop, juste pour le plaisir, la couverture. 

investigations-avec-un-triton-120209

Publicités

3 réflexions sur “Jess Kaan : Fissures Noires.

  1. Brrr, ce n’est pas pour moi alors ! J’ai horreur de lire des nouvelles qui font froid dans le dos. En revanche, ça a l’air pas mal pour celles et ceux qui aiment avoir peur ^^
    Concernant cette critique, c’est plutôt pas mal. Cela serait peut-être intéressant d’avoir un résumé par rapport à chaque nouvelle ou parler des points que tu as aimé dans chaque livre (avec une alerte spoiler pour ceux qui ne connaissent pas le livre) 🙂

    J'aime

    1. ah ben avec 21 histoires… j’ai pas fini 😛 après, le deuxième livre, si j’arrive à le racheter, je lui ferais surement une chronique à lui tout seul. Mais pour celui-là je me vois mal parler de chaque nouvelle. J’ai peur que ça gêne un peu l’intérêt de la découverte.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s