Mes soirées poétiques.

Bonjour, bonjour mes chocolats !  

Aujourd’hui je vous raconte un peu mes deux soirées poétiques, ayant eut lieux toutes deux presque en même temps. La première le samedi 12 et la seconde le mardi 15. Comme vous le voyez sur les images ci-dessous, je me suis donnée du mal pour que l’article soit le moins long possible 😛 Ne me remerciez pas (en fait, si, j’aime bien). La première donc, à une heure de route de chez moi, se déroulait un peu comme un show. Y’avait de l’art du cirque, des petit sketchs, de la poésie (mais venant généralement d’auteurs connus) et… Moi. On a soudain appelé la « petite » Eva. J’ai d’abord pensé qu’il y en avait une autre, une gamine (y’avait pleiiiiin de gosses partout) mais en fait non, c’était bien pour moi. Le présentateur a évidamment plaisanté sur l’erreur (Et en a profité pour faire quelque vanne le reste de la soirée). Alors, je dois me lever, aller sur la scène, prendre le micro pour déclamer mes poèmes. Et le micro à main marche pas. Du coup je m’approche d’un micro fixe sur le côté de la scène et ça y est, il faut que je me lance. Déjà, mes feuilles tremblent moins que la première année (c’est la 2ème fois que je vais là-bas). Franchement, quand je fais ça, je suis en mode « pilote automatique » en général, je n’en garde aucun souvenir. On me dit toujours que c’était bien lu, que j’avais l’air vachement à l’aise… Sauf que non, mais alors pas du tout. Je n’ai pas vu le public réagir, c’est à peine si j’ai entendu les applaudissements, pour moi ils étaient comme une image… sages Immobiles. Totalement. J’ai donc lu mes trois textes avec quelques gestes pour illustrer et puis je suis gentiment retournée à ma table en tremblant. Mes mains tremblaient, ma jambes ne tenait plus en place, mon cœur n’en pouvait plus et j’ai mis quelques minutes à m’en remettre. Je sais que ça peut paraître désagréable comme ça, mais non, c’est juste à la fois difficile et satisfaisant. À l’entracte, il y a effectivement deux-trois personnes qui sont venues me parler, me dire que c’était vachement bien, que le dernier était marrant… Et puis on discute quoi. C’est vraiment très gratifiant 😀

les art museurart museur.png

Et là, la veillé de Saint-Avold. Elle existe depuis 13 ans déjà et moi j’y vais depuis 8 ans. (Mon dieu, j’avais 15 ans ! les deux premières fois, je voulais pas lire, j’osais pas, on l’a fait à ma place, et puis après ils m’ont dit, en substance, « tu te démerde », et puis voilà) Cette soirée-ci se déroule plus comme une réunion. Il y a un public sur les sièges de ciné de la petite salle de ciné de la ville, les poètes sont assis à des tables devant, « sur scène » et n’ont pas besoin de se lever. On reçoit toujours le recueil des œuvres qui vont être lues (et là, chacun ramène SES rimes) et ont lit dans l’ordre, chacun un poème, et ont refait trois tours comme ça. Du coup, je stresse un peu moins, mais trois fois. En plus ça ne m’empêche pas d’être en pilote automatique aussi. À force du temps, je commence à bien connaître les habitués et c’est vrai que du coup, j’ai une petite préférence pour cette soirée là. C’est ponctué d’intermèdes musicaux et à la fin, tout le monde se retrouve dans le hall pour boire un verre et manger un peu en discutant. J’ai parlé avec plein de monde, je me suis même trouvée deux fans qui m’attendent chaque année comme un vent de fraîcheur au milieu des poèmes souvent triste des autres, ou un peu lourd. Cette année, ma mère et moi étions les dernières à partir tant nous discutions bien avec eux. On a fini par se dire qu’il fallait peut-être y aller avant qu’on ne se fasse jeter dehors 😛 J’ai encore causé avec un ami sur le parking. Ce fut une très bonne soirée, j’attend l’année prochaine avec impatience. 

vaillée st avold.PNG

veillée.png

Et voilà, 6 poèmes d’un coup ! Vous êtes content hein ? 😉 

Je les ai mis dans l’ordre de lecture. Dites-moi ce que vous en pensez. Je vous bisouille.  

Au fait, vous aimeriez faire ce genre de soirée ? vous en faites ? Dites-moi tout ! 

Publicités

8 réflexions sur “Mes soirées poétiques.

  1. Je t’admire, je ne sais pas écrire de poésie. L’autre jour j’ai écrit une chanson paillarde pour mon roman, qui a pour seul mérite d’avoir quelques rimes. Toi, tu arrives à créer un petit monde en quelques lignes, je trouve ça vraiment bien. La variété des sujets m’impressionne aussi beaucoup !
    Sinon, sur un tout autre sujet, je t’ai nominée pour les Liebster Blog Award ici : https://nutandmarv.wordpress.com/2016/03/20/liebster-blog-award/
    Tu vas adorer :p
    Et continue comme ça ! ^^

    J'aime

  2. j’ai tout lu ! bravo pour ces 6 poemes, c’est vrai que tanguy est sympa ! pour le mode pilote auto je vois de quoi tu parles, je suis incapable de savoir ce que j’ai raconté, mais pourtant je l’ai fait
    super ces 2 soirées, chapeau d’y aller chaque année !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s