Le dédale.

En attendant que je trouve le courage de vous pondre la critique du prochain livre et la correction de la nouvelle 2, voici une petite poésie aux allures fantasy.

.

Le dédale.

.

Des torches qui s’allument,

Des bouches qui écument,

Les aventuriers paniquent,

La sortie est unique.

.

C’est un grand labyrinthe,

Qui les perds et les éreintes,

Ils veulent sauver leurs vies,

A n’importe quel  prix.

.

La frayeur les gagne vite,

Devant le minotaure, prennent la fuite,

Au bord de la mort, instinct de survie,

Et le soulagement, enfin la sortie.

.

udlfe6ol

Voilà voilà.

Publicités

11 réflexions sur “Le dédale.

  1. J’aime beaucoup ! Je trouve ça très intelligent et sympathique d’écrire de la fantasy mais sous la forme d’un poème. Y’a aussi quelque chose de la parodie d’épopée, qui donne un côté drôle, amusant, qui fait sourire. bref, j’apprécie ! ^_^

    Aimé par 1 personne

  2. Idem, j’ai bien apprécié ce poème aux allures fantastiques ! Je pense que si je m’intéresserai plus à la poésie si je tombais sur un tome avec que de la poésie épique xD
    En tout cas, tu m’épates, c’est bien écrit !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s