Exercice d’écriture 3.

Bonjour mes chocolats. Comment allez-vous ? Bientôt un nouveau compte rendu sur ce blog mais en attendant Godot voici un petit exercice d’écriture que j’ai réalisé ce matin pour me motiver.

C’est tout simple, une amie m’a donné un thème et je devais écrire 300 mots minimum dessus. Voilà le résultat :

.

Thème : Soir de pleine lune dans un petit village déserté.

 

La fraîcheur de la nuit glaçait chacun de nos membres, à moins que ce ne soit l’angoisse grandissante que provoquaient les lieux. Nous avancions à pas lents et mesurés, légèrement tremblant et surtout, prêt à rebrousser chemin à tout moment. Les maisons de pierres, froides, donnaient l’impression de demeurer là depuis des siècles sans intervention humaine. Statiques, elles nous observaient de leurs yeux noirs et béants comme si nous étions des indésirables. J’avais la sensation qu’elles avançaient lentement vers nous pour nous encercler. La nature tentait péniblement de reprendre ses droits sur ce petit village mais il résistait silencieusement à ses assauts, comme si la terre y était empoisonnée. Habituellement en entrant dans une bourgade on sentait des effluves de repas, des relents d’ordures ou de crottin de cheval, on pouvait humer les odeurs des bêtes, d’un feu ou même d’alcool en approchant d’une auberge. Mais ici, rien. Une neutralité pure envahissait nos narines. Cela aurait pu être revigorant si ça n’avait pas été aussi alarmant. L’épais nuage qui masquait la lune tira sa révérence et disparut derrière le feuillage de la forêt accolée au hameau. Il laissa place à une magnifique lune parfaitement ronde qui nous éclaira de sa splendeur. Elle illumina tout d’une lueur spectrale, pourtant si rassurante. Les regards courroucés des habitations redevenaient de simples fenêtres dans des façades croulantes. Les ombres dévoilèrent une à une leur identité. Arbres morts, puits, vieux banc au bois rongé, ou lierre desséché, plus rien n’avait de secret mis à part le destin des villageois qui resterait à jamais un mystère. On voyait même d’anciennes traces de suie noires sur les murs, non pas signe d’un incendie accidentel mais d’une attaque. S’il y avait eu des morts en tout cas il n’en restait aucun cadavre. Il n’y avait plus que le néant ici et la lune pour seul témoin.

.

lune

.

Que pensez-vous de mon ambiance ? Ai-je réussi à la rendre ? Au fait, j’ai comme l’impression qu’il y a des soucis de concordance de temps, donc si vous voyez quelque chose à redire je suis preneuse parce que je n’arrive pas à bien les identifier :/ 

J’attend avec impatience vos avis ! 

Publicités

2 réflexions sur “Exercice d’écriture 3.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s