Écriture automatique.

main

Hello ! Connaissez-vous le principe de l’écriture automatique (la version littéraire, pas la version spiritisme, bien sûr ! On est sur un blog d’auteur.) ? La méthode consiste à écrire le plus rapidement possible, sans contrôle de la raison, sans préoccupations esthétique ou morale, voire sans aucun souci de cohérence grammaticale ou de respect du vocabulaire. (que c’est pratique ^^ )

L’écriture automatique a été utilisée par les surréalistes comme un mode de création littéraire, permettant de s’émanciper de l’étroitesse de la pensée régie par la raison.

Définition de l’écriture automatique par André Breton dans le premier Manifeste du surréalisme (1924) :

« Placez-vous dans l’état le plus passif ou réceptif que vous pourrez… écrivez-vite sans sujet préconçu, assez vite pour ne pas vous retenir et ne pas être tenté de vous relire ».

Eh bien figurez vous qu’un jour je l’ai fais. Bon, j’avais probablement dans les 16-17 ans, je ne saurais être plus précise, et j’étais au lycée au moment d’écrire, en cours d’arts plastiques pour être exacte et je n’était pas inspirée visiblement. Bref, depuis j’ai juste corrigé quelques fautes vraiment moche. Bon, on ne peux pas dire que ce soit tout à fait de l’écriture automatique parce que j’étais bien réveillée et dans un lieu ou la transe n’était pas vraiment possible, mais c’est ce qui s’en rapproche le plus. J’avais des tas de choses en tête et voilà ce que ça a donné :

 

L’acide sulfurique grille dans mon estomac ce qu’il me reste de tripe, et j’abandonne au monde ma volonté d’être moi-même. Mange-moi ça tu verras, ça ira, tu verras…

punaise-violet-sur-fond-blanc_275-4300

Tu m’appartiens. La viande chaude de ton corps me contente d’un désir piquant, je fonds. Ta viande me donne faim d’amour. Je suis repu. La gourmandise me fait mal, je t’appartiens. Bouffe mon cœur comme tu boufferais la ripaille, mange à ta faim que tu deviennes un homme, je n’en ai plus besoin. 

punaise-violet-sur-fond-blanc_275-4300

Belle de nuit, tu es les chaînes. Celles qui emprisonnent ma tête. Elles me tiennent enfermé, et je vomirai ma rage, elle se déversera sur tes larmes. Je ne te laisserai pas vivre car tu m’as laissé mourir. 

punaise-violet-sur-fond-blanc_275-4300

J’ai pensé faire le bien en devenant tyran, il ne m’a pas dit qu’il avait mal, mon peuple. Sans lui je n’ai pas lieu d’être. Où suis-je ? 

punaise-violet-sur-fond-blanc_275-4300

Je ne veux pas que tu t’en ailles, je veux que tu te sacrifie pour moi. Reste, et tu verras ce dont je suis capable. Il est trop difficile de tout recommencer à zéro. Où en étions-nous ? Viens, donne-moi ton âme et tu comprendras ce que je peux t’offrir. Tu ne m’échapperas pas, ce n’est pas ce que je veux. Aurais-tu peur ? 

punaise-violet-sur-fond-blanc_275-4300

Tu es vide, je te remplis. Bientôt c’est moi qui serai vide, seras-tu là ? 

punaise-violet-sur-fond-blanc_275-4300

Je me suis planté, j’ai cru voir le mal mais j’étais devant un ange, je l’ai tué. J’ai mis son corps parfait sous clé, je l’ai chéri. J’aurais dû mieux regarder, maintenant dieu m’en veut. Si je te prie assez, peut-être que tu me pardonneras…

punaise-violet-sur-fond-blanc_275-4300

Une fleur minuscule dans les pavés, à côté, un lampadaire, la route, la circulation. Une vision de la vie, fébrile, au milieu d’instruments de la mort… Et elle brille, écarlate ! 

punaise-violet-sur-fond-blanc_275-4300

Ma vie m’a demandé de lui faire confiance, elle ne m’aimait plus. Je lui ais dis que je l’aimais, mais elle m’a dit qu’elle me quitterait si je ne croyais pas en elle. Je ne veux pas mourir. 

punaise-violet-sur-fond-blanc_275-4300

La mort est un cheval au galop, courrez plus vite où elle vous rattrapera.

punaise-violet-sur-fond-blanc_275-4300

Une ombre s’enfuit, viens à moi. Je ne te veux pas de mal, je veux juste te voler. Tu me suivras partout où j’irai, tu prendras la forme qu’il faudra, je pourrai me réfugier prêt de toi. Viens à moi, j’ai besoin de tes ténèbres pour me protéger. 

punaise-violet-sur-fond-blanc_275-4300

Elle veut l’amour et la haine. Elle veut que tout cela continue. Rien ne doit jamais s’arrêter, pour que la vie s’élève plus haut. Pour que les sentiments brûlent plus fort. Pour que la passion les consume. Elle est prête à tout pour lui. 

punaise-violet-sur-fond-blanc_275-4300

Une cerise fraîchement cueillit en haut de la pièce montée, du vin pourpre dans une coupe d’or et une musique douce qui se balade à ses oreilles. Un rien qui fait tout, et voilà un sourire qui se dessine sur ses lèvres gracieuses. 

punaise-violet-sur-fond-blanc_275-4300

Loin des yeux, loin du cœur… et elle a peur. Une photo, un souvenir… Une fleur qui s’ouvre. Un sourire, puis deux, un élan du cœur et puis l’éternité ! Un jour, nous nous reverrons, et tu verras ce que tu as vus la première fois : un ange. 

 

Et vous, en avez vous déjà fait ? Est-ce que ça vous dit d’essayer ? Montrez-moi ce que ça donne en commentaire ! Je suis curieuse.

Publicités

20 réflexions sur “Écriture automatique.

  1. Cette méthode est bonnement géniale ! J’aime vraiment beaucoup l’idée et j’essayerai de tester à l’occasion. Encore faut-il que j’arrive à me mettre dans un « état passif » xD
    Les textes produits sont vraiment très cools, surtout le dernier qui est mon favori. Tu écris tellement bien !

    Aimé par 1 personne

  2. L’écriture automatique remplace quoi ? A quoi bon écrire automatique quand on peux déchirer sans prétentions des tonnes de papiers en boules chiffonnée d’une petite douceur d’appartenance. Contradictoires ou non merci pour cette découverte.

    J'aime

      1. J’ai écrit ce commentaire en automatique 🙂 mais si tu cherche vraiment tu déchiffre . ( boules chiffonnée , avec douceur , qui appartient a celui qui le fait ) = Ce qu’on peut faire avant d’avoir écrit un truc qui nous semble bien. Ce qui explique que c’est plus simple de toujours recommencer au lieu de se fier à nos premières ligne.

        L’écriture automatique remplace peut être le réfléchi , le recommencement et non l’instant , la pensée vagabonde.

        J'aime

      2. L’écriture automatique ne remplace rien du tout. C’est juste un exercice qu’on fait pour le plaisir de voir notre cerveau en action sans contrainte, une sorte de méditation. Il ne s’agit pas de faire quelque chose qui semble bien ou non, bien au contraire puisqu’on se fiche de ce à quoi ça ressemble au final. C’est une démarche personnelle, pas une oeuvre. D’ailleurs, même s’il parait plus simple de toujours recommencer, c’est une mauvaise solution. On écrit pas un roman (ou quoi que ce soit) en recommençant continuellement. Il faut apprendre à se faire confiance, et c’est ce que nous apprend l’écriture automatique. Ce n’est qu’un apprentissage.

        J'aime

      3. Oui c’est pour ça que j’ai bien dit  » Peut-être  » ensuite beaucoup écrient des romans sans forcément une grande confiance . Je suis pas d’accord avec toi sur le faite que tu me semble dissocié l’œuvre au travail personnelle sur ce cas . Alors que toute œuvre est une démarche personnelle , l’apprentissage abouti  » parfois  » à une œuvre après ça dépend de chacun . Pour moi c’est pas que un apprentissage , pour le cerveau comme tu dis si bien en toute franchise.

        Mais cela mérite un débat je pense , entre l’œuvre et l’apprentissage il y a  » parfois  » pas grand choses. Il y a eu des grands écrivains qui étaient au plus bas . Comme de très bons au plus haut mais il y a surtout eu une  » Personne « .

        Très bon site que tu propose , ça pousse à se poser des questions . Ce que j’apprécie !
        Bisous à bientôt.

        J'aime

      4. Je n’ai jamais dissocié l’oeuvre au travail personnel, seulement l’écriture automatique de l’oeuvre. évidemment qu’écrire est un travail personnel. Mais l’écriture automatique n’est pas une oeuvre. Mais les deux sont des apprentissage.
        C’est bien de se poser des questions, c’est le but. ^^

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s