Exercice d’écriture 5

Cette fois-ci j’ai demandé à mes amis d’innover pour le thème. J’ai reçu une image, une très belle photo de phytoplanctons bioluminescent. C’est donc tout à fait naturel même si ça parait féerique. Je vous laisse découvrir ce que ça m’a inspiré.

Ile-Vaadhoo-Atoll-de-Raa-Maldives

.

Le corps, attaché à la barque de bois flottant, fut poussé sur la rive jusqu’à ce que le remous des vagues l’emporte dans l’océan. Le chaman commença à chanter pour les esprits. Le soleil avait disparu totalement à l’horizon, ne laissant plus derrière lui qu’une lueur. Les étoiles brillaient par millions dans le ciel, mais beaucoup étaient descendues pour accueillir le mort parmi elles. Elles flottaient là, scintillantes dans la houle. Deux hommes mirent le feu à l’embarcation quand elle passa devant eux, perchés sur des rochers à flot. Le sorcier continuait ses invocations, toujours plus fortes, plus rapide. Une fois la chair consumée l’âme légère pourrait s’envoler avec les étoiles et rejoindre l’autre monde. Tous le village s’était assemblé pour rendre hommage à leur chef. Assis dans le sable, tous ou presque pleuraient en silence. Quelques-uns ravalaient leurs sanglots par pure fierté, surtout les guerriers. Le chaman lança alors un grand cri, reprit par le village entier et puis ce fut le silence. Même les plus jeunes gardèrent la bouche fermée, trop impressionné pour oser réagir. Bientôt, il n’y eut plus que de la fumée au loin, dans l’obscurité de la nuit. Le défunt accomplissait son ascension. Il manquerait beaucoup aux vivants mais il avait encore tant de choses à accomplir ailleurs, qu’il était de coutume de s’en réjouir. Le moment de recueillement passé, hommes et femmes se levèrent et préparèrent la fête en l’honneur de leur ancien chef et du nouveau. Les étoiles tombées dans l’océan restèrent pour observer leurs réjouissances. Surement, au matin, iraient-elle raconter aux esprits de l’ailleurs les beautés misent en place par les humains cette nuit-là. Il valait mieux les contenter. Seul dans le sable humide, le sorcier s’assit et observa les jolis petits points lumineux, ballotés par le ressac. Il adressa une prière silencieuse à celles-ci, en faveur du mort. Puis il croisa les jambes et médita longtemps.

.

Et vous, qu’est-ce que ça vous inspire ? 

.

.

Publicités

6 réflexions sur “Exercice d’écriture 5

  1. C’est tellement joli comme texte ! J’aime vraiment beaucoup, c’était un bel exercice d’écriture 🙂
    J’ai repéré quelques petites erreurs :
    « Le sorcier continuait ses invocations, toujours plus fortes, plus rapide. » => plus rapides avec un s
    « Même les plus jeunes gardèrent la bouche fermée, trop impressionné pour oser réagir. » => impressionnés avec un s
    « Surement, au matin, iraient-elle raconter aux esprits de l’ailleurs les beautés misent en place par les humains cette nuit-là. » => mises en place au lieu de misent.

    Aimé par 1 personne

  2. C’est vraiment féérique. Ce que j’aime beaucoup, c’est que même si c’est très facile à imaginer visuellement d’après ta description, tu n’entres pas dans les détails: ce pourraient être les rites funéraires de n’importe quel peuple indigène de l’hémisphère sud qui vit près de l’océan.
    Tu captures l’élément poétique et solennel de l’événement sans être condescendante envers les croyances du village, et sans trop entrer dans les détails.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s