Terry Pratchett : Mécomptes de fées.

atalante740-2015
Edition L’Atalante. Sortie en 98 en français (91 pour la VO). Ici la réédition de 2015. 320 pages.

.

Rien que la couverture est géniale et laisse présager du style de l’histoire. 

.

Je suppose que beaucoup d’entre vous connaissent déjà depuis longtemps le génial Pratchett et les Annales du disque-monde, au moins de manière générale. Sachez en tout cas que moi, je n’ai découvert l’auteur qu’à sa mort. Oui c’est triste. J’avais déjà vaguement entendu son nom sans savoir ce qu’il faisait. C’est en voyant le désarrois de mes amis nanoteurs le jour de l’annonce de son décès que je m’y suis intéressée plus sérieusement. J’ai compris d’où venait ce monde sur une tortue que je connaissais dans les grandes lignes. Et puis, j’ai eu la bonne idée d’en parler à ma mère qui à retenu le nom de l’auteur est m’a acheté un de ses livres (au pif : le tome 12, hop) pour Noel (ou mon anniversaire, t’façon on est pas à un mois près) Et me voilà avec ce petit bijoux entre les mains. Je n’ai pas mis longtemps à craquer et à le lire au détriment d’autres bouquins dans ma « pile à lire » depuis désespérément plus longtemps.

.

 Une mission de tout repos pour trois sorcières de haut vol (Air Balai) : empêcher les épousailles d’une servante et d’un prince. Pas de quoi impressionner Mémé Ciredutemps, Nounou Ogg et Magrat Goussedail. Oui, mais :
1. Ça se passe à l’étranger (beurk !), dans la cité lointaine de Genua.
2. Que faire d’une baguette magique de seconde main qui ne sait que transformer les choses en citrouilles ?
3. Comment s’opposer au pouvoir irrésistible des contes s’ils sont manipulés par la redoutable « bonne fée » Lilith ? N’est-ce pas le merveilleux destin d’une servante que d’épouser le prince ? Comme celui des mères-grands de se faire dévorer par le loup ?
Tel n’est pourtant pas l’avis de madame Gogol, la sorcière vaudou des marais de Genua.
     « enco an piti zassiette di gombo, ma chè ? »
.
..
.
Dès le départ j’ai adoré l’humour ! Je suis une fan inconditionnelle de mémé Ciredutemps ! Voilà, ça c’est dit. Pour résumer, l’histoire commence avec la mort d’une sorcière qui lègue sa baguette à une autre, que ses consœurs trouve trop jeune pour réussir sa mission. La suite est sur la quatrième de couverture, je n’oserais en dire plus de peur de spoiler. Il y a des tas de références, surtout aux contes mais pas seulement. La mentalité des sorcières est vraiment à s’arracher les cheveux et leur vision du monde à se tordre de rire. Il y a tout de même certain passages un peu dur à lire à cause des fautes,(volontaire !) et de l’accent de certain personnages comme Madame Gogol. Encore une fois la quatrième en atteste.
J’ai beaucoup aimé la fin et la façon dont elles s’en sortent. L’auteur à réussit à me surprendre alors que, franchement c’était tellement évident. Je n’en dirais encore une fois pas plus. Si vous aimez l’absurde, l’humour fou, les aventures rocambolesques, les retournements hilarants et que vous connaissez un minimum vos contes, je ne peux que vous conseiller cette lecture. Quant à moi, je vais me procurer très vite un autre tome de cette série (qui peut se lire dans l’ordre, ou pas).
.
.

Connaissez-vous ce livre ? D’autres tome de la série ? L’auteur ? Quel livre du Disque-monde me conseillez-vous pour la suite ?

.

14049151868.jpeg
Voici le Disque-Monde, une terre plate, sur quatre éléphants, eux même sur une grande tortue ! 
Publicités

8 réflexions sur “Terry Pratchett : Mécomptes de fées.

  1. J’ai reçu les 3 premiers livres des Annales du Disque-Monde (si je me souviens bien) à un Noël, mais je n’ai jamais eu le temps de me plonger dedans avec tout ce que j’avais à faire à l’époque et ces livres sont restés à moisir sur une étagère dans ma chambre chez mes parents.
    Mais ton article élogieux sur cet auteur (plus l’insistance de Grizzly sur le chan du nano ^^) me donne envie de m’y mettre donc j’ai hâte de rentrer chez mes parents pour les récupérer et lire ça ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. J’adore Terry Pratchett !!! J’ai d’ailleurs commencé les Annales par Mécomptes de fées, chaudement recommandé par mon homme (qui lui est ultra-fan des oeuvres du monsieur).
    Si tu as aimé Mémé Ciredutemps, je te recommande les autres volumes où les sorcières sont en perso principaux (Trois Soeurcières (sur le théâtre), Nobliaux et Sorcières (les elfes), Masquarade (l’opéra), Carpe Jugulum (les vampires). Je te recommande particulièrement ces deux derniers ! 🙂
    Aussi, Pyramides, excellent, Les Petits Dieux (sur la philo et la religion, mais rien de rébarbatif ;))
    Bref, je n’ai pas fini de lire les Annales mais j’adore lire un tome de temps en temps. C’est si drôle, si inventif, si malin !!

    Aimé par 1 personne

  3. Perso, de toute la saga, mon personnage préféré reste la Mort, surtout sa façon de réagir dans « le Faucheur » (quand il perd son job), ou « le Père Porcher » (quand quelqu’un essaye d’éliminer l’équivalent du Père Noël sur le Disque monde).
    Et juste derrière, on trouve Sam Vimaire (du Guet d’Ankh Morpork)… et tous les autres 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Coucou !
    Moi aussi, j’ai adoré ce tome-ci 🙂 Mémé Ciredutemps est un de mes personnages préférés, avec Sam Vimaire et la Mort.
    Pour ce qui est des tomes suivants à lire, effectivement, on peut les lire dans le désordre, mais personnellement j’ai regretté de l’avoir fait. Le truc, c’est que si les premiers tomes sont très bons, les suivants sont encore meilleurs et s’améliorent au fur et à mesure qu’on avance. De même, l’univers s’étoffe à chaque roman, avec des personnages qui deviennent récurrents. Quand on se retrouve à lire un des premiers romans après en avoir lu d’autres bien plus avancés, ça crée un décalage, l’univers parait tout à coup beaucoup plus « pauvre » (même s’il ne l’est pas), les personnages auxquels on s’est habitués et attachés n’apparaissent pas, et même l’écriture et l’humour peuvent décevoir un peu, à côté des tomes plus aboutis (alors que si on les lit en premier, on les trouve tout aussi géniaux…). En plus, les lire dans l’ordre permet d’éviter la frustration de louper des références à d’autres tomes, et aussi, comme moi, de réaliser brusquement qu’on a terminé toute la série concernant son personnage préféré entre tous – Vimaiiiire ! – et donc qu’on ne le retrouvera plus 😥

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s