Amélie Nothomb : Pétronille.

9782226258311-j.jpg
Edition Albin Michel. Sortie en 2014. 180 pages.

.

« Au premier regard je la trouvai si jeune que je la pris pour un garçon de quinze ans. »

.

Eh oui, encore un Amélie Nothomb ! J’avais un peu de retard dans mes lectures. J’en ai encore d’ailleurs… Un dernier à lire avant le nouveau qui sort à la rentrée littéraire (qui s’appellera « Riquet à la houppe » et qui paraîtra le 17 Août prochain).

Il s’agit cette fois d’une Autofiction. Petite définition : Autofiction est un néologisme. Il s’agit en clair du croisement entre un récit réel de la vie de l’auteur et un récit fictif explorant une expérience vécue par celui-ci.

Ici; de l’avis d’Amélie Nothomb elle-même, le personnage de Pétronille Fanto est une transposition de l’écrivaine Stéphanie Hochet dont les œuvres sont énumérées sous des déguisements transparents.

L’histoire raconte la rencontre d’Amélie Nothomb donc avec la fameuse Pétronille Fanto lors d’une dédicace dans une librairie. On remarque tout de suite qu’il s’agit d’une personne de caractère. Rapidement, Amélie le personnage et naratteur sent que cette personne est différente de ses autres lecteurs, un certain charisme s’en dégage. Je dirais même qu’on se demande laquelle des deux est la plus cinglée. Nothomb, buveuse de champagne qualifiée, se dit qu’elle pourrait enfin avoir trouvé celle qu’elle convoitait : une compagne de boisson afin de goûter à l’ivresse non plus solitaire mais en duo. Autant dire que cette phrase laisse songeur avant la lecture. On se demande sérieusement quel genre de folies elles vont faire. Et on a bien raison 😛

Pour l’anecdote, l’auteur évoque également une rencontre avec Vivienne Westwood (surnommée l’« enfant terrible de la mode » vous verrez pourquoi) qu’elle devait interviewer mais que ça se passe pas comme on imagine (non vraiment on imagine pas la façon dont ça fini !) ou encore une descente à ski légèrement éméchée. Si, si…

Un sacré programme quoi !

Comme à son habitude Amy (oui je vais lui donner ce diminutif, parce que zut) parvient à rendre logique l’illogique, normal la folie et banal l’événement le plus surprenant (et inversement) Bref, elle nous met le cerveau à l’envers.

En bonus, voici la couverture de son prochain livre pas encore sortit !

13502152_10154321925788804_8972894689446492565_n.jpg
J’adore la couv’, elle est magnifique !!! ❤ 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s