Exercice d’écriture 12.

Thème du ChronoChallenge de mercredi : Les enseignements du lapin. Voilà le résultat.

 

Les enseignements de Lapin.

Les enfants appellent encore aujourd’hui l’ermite de la forêt de Bleyrh’Weak : Monsieur Lapin. Pas qu’il les collectionne, ni qu’il les élève. Plutôt qu’il leur ressemble. Il a de grandes dents de rongeur et des oreilles pointues et décollées. Au village, on avait un peu peur que ça le vexe, mais notre solitaire a visiblement de l’humour et prend très bien son surnom. Ce qui n’est pas plus mal, car son vrai nom, personne ne le connait. Monsieur Lapin donc, vit dans une petite maison de bois au milieu des arbres. Il vient dans le bourg une fois par semaine, se promener dans le parc, puis sur la place de l’église et s’asseoir sur un banc. Quand il est là-bas, avec sa canne à cause de son pied bot, il semble observer les êtres humains qui l’entourent avec intérêt. Je vois presque ses petites cellules grises s’activer quand il espionne les gamins qui jouent et qu’il essaye tant bien que mal de comprendre les règles. Dans ses moments-là, il y a toujours quelqu’un pour aller lui tenir compagnie. Un gosse, un vieux, ou même un ado. Si vous le croisez durant votre séjour avec nous, n’hésitez pas à lui parler, il aura forcément quelque chose à vous apprendre. Car si on ne sait pas comment il se nomme, on sait énormément de chose sur sa vie. Quand il la raconte, on a l’impression d’écouter un documentaire, mais en mieux. Il sait tout un tas de choses étonnantes. Il est d’ailleurs probablement plus vieux qu’il n’en a l’air. A moi, il m’a parlé de ses soirées mondaines dans les années 50. A Max de la mairie, sa période hippie. A la boulangère, son ressentit sur la guerre. Laquelle, on n’en sait rien. Il a appris aux petits à jouer aux billes, ils l’ont regardé avec des yeux ronds, mais maintenant, de temps à autre, ils s’en divertissent encore. L’ermite est vraiment quelqu’un à part et ses enseignements ont changé tout le village. Il ne se contente pas de raconter des histoires et de donner des informations. Il est aussi très philosophe. Ah ça, les petits vieux voient leurs adolescents d’un autre œil maintenant. Lui, il se rappelle bien de sa jeunesse. D’ailleurs, on a presque l’impression qu’elle ne l’a jamais quitté. Je le soupçonne fortement d’être centenaire, mais il ne les fait tellement pas que je doute. Le Maire dit qu’il n’a que peu d’informations sur cet homme. Lui-même n’y comprend rien. Il a tant voyagé qu’il a depuis longtemps perdu son acte de naissance. Il y a bien une date, sur sa carte d’identité, mais on sait tous qu’elle est fausse. Elle a été notée au hasard, à défaut d’informations valables. Il n’habite pas ici depuis très longtemps, à peine quinze ans. Ce n’est pas grand-chose, comparé à son âge. Et il déménage souvent, d’après ce qu’il nous raconte. Il a vécu au quatre coins du monde. Il ne reste jamais plus de vingt ans au même endroit, ce qui me fait penser qu’il ne devrait plus rester bien longtemps chez nous. Du moins s’il vit encore jusque-là. Je ne sais pas pourquoi, mais mon instinct me dit qu’il y arrivera. Je crois même, depuis peu, qu’il me survivra. Vous me direz, je n’ai que quarante-quatre ans et je suis en pleine santé. C’est vrai. Mais Monsieur Lapin m’a tout l’air d’un éternel.

rv5WBRyoF2UnRj_ie1QdXFlatkM.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s