Conseils aux plumés 1 : les conseils.

20160305_140623.jpg

.

Crédits photo : Moi.

[Plumé = Auteur] Non, le titre n’est pas une erreur. Ni même redondant. En fait, je vais vous parler des conseils d’écriture en général, et de ce que vous devriez en faire d’après moi. Cela vaut pour les miens aussi. 

.

Partout on voit des conseils sur comment écrire un premier roman, comment créer des personnages, comment faire un plan, comment ceci, comment cela. Il faut à tout prix éviter les verbes faibles, les répétitions, les adverbes… Comprenons nous bien, je ne juge pas ici les conseils en question. Ce n’est pas le problème.D’ailleurs, moi-même, j’en suis certain. Je veux simplement préciser une petite chose. 

Chacun a le choix de les appliquer ou non. Je sais que beaucoup le savent très bien, mais ce n’est pas forcément le cas de tout le monde. Il ne faut pas oublier ici que ce sont des conseils et non des consignes. Ces deux mots sont à ne pas confondre. C’est bien à vous, chers plumés que revient le devoir de déterminer si oui ou non vous souhaitez appliquer tel conseil et à quel degré. 

Commencez par vous poser quelques questions. Est-ce que ce conseil vous aide ou vous embrouille ? Si vous trouvez le conseil étrange c’est qu’il n’est peut-être pas fait pour vous. En effet, il n’y a pas qu’une façon d’écrire mais bien plusieurs. La votre est différente ? Tant mieux, rien ne dis qu’elle en est mauvaise pour autant. Est-ce qu’il convient à votre façon d’écrire ? A votre style ? A votre genre ? car en effet tous les conseils ne s’appliquent pas à tous les genres littéraires. On écrit pas une fiction réaliste contemporaine comme de la fantasy dans un monde médiéval inventé de tout pièce.

Et puis une autre aussi, pour ceux qui  débute. Est-ce raisonnable de vouloir tous les appliquer en même temps ? Parce que oui, il vaut mieux y aller petit à petit, l’un après l’autre. Sinon, à vouloir aller trop vite, vous risquez de stagner devant la difficulté.

Imaginons que vous ayez envie de diminuer/éradiquer vos verbes faibles, vos adverbes, la longueur de vos phrases et apprendre à mettre des surnoms pour désigner vos personnages autrement que par leur prénom. Si vous essayez de corriger tout cela dans votre façon d’écrire en une fois, vous risquez de vous y perdre, de faire les choses à moitié et d’avoir la sensation de ne pas y arriver. Il n’y a rien de pire que de se sentir découragé et de penser qu’on en est pas capable alors qu’on s’est seulement mal organisé. 

.

Bref, n’oubliez jamais les principes de bases. Les conseils ne sont pas des consignes, ils sont à prendre avec des pincettes. Il y a plusieurs façons d’écrire. Apprendre ça prend du temps, alors patience ! 

Publicités

8 réflexions sur “Conseils aux plumés 1 : les conseils.

  1. L’écriture, c’est avant tout beaucoup de travail et un peu de technique. Mais le plus important c’est de produire. Il n’y a pas de mauvais auteurs, il n’y a que des auteurs dont vous aimez l’univers ou pas.
    cordialement Camille

    J'aime

  2. C’est bien de rappeler ce genre de choses lorsque l’on veut commencer à écrire 🙂
    Personnellement, je n’ai pas vraiment lu de conseils lorsque j’ai commencé à écrire : j’ai juste ouvert un doc Word et commencé à aligner des mots. Mon perfectionnisme a fait le reste en comparant mon résultat par rapport aux ouvrages que j’aimais.
    En revanche, maintenant que j’écris plutôt régulièrement, j’aime bien lire comment on peut réfléchir afin de construire le fil rouge de notre histoire (mon point faible) par exemple. Il est cependant évident que si le conseil a l’air farfelu, ce n’est pas la peine de le suivre ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Pour les conseils qui paraissent farfelu, je parle surtout d’une impression personnelle. On peut souvent voir les commentaires d’autres auteurs sous ce genre d’article, qui approuve la méthode et disent que c’est génial. Mais il ne faut surtout pas ce dire, si nous on trouve la façon de faire étrange ou peut pratique avec sa façon de penser que « si c’est bon pour les autres ça doit l’être pour moi » parce que ce n’est pas forcément le cas. Si certain parviennent à préciser que leur méthode n’est pas LA méthode miracle qui marche pour tout le monde, ce n’est pas le cas de tous et quand on débute ils faut y faire attention. Sinon, au début je ne regardais pas de conseil non plus 😛 C’est quand on commence à galérer qu’on s’y met. ^^

      J'aime

      1. Je trouve ça tout de même bizarre de se dire « si c’est bon pour les autres, c’est bon pour moi ». Rien n’empêche d’essayer si le conseil est attirant mais s’il est beaucoup trop décalé par rapport à ce que l’on fait/pense, je ne vois pas pourquoi on devrait appliquer par tous les moyens le conseil.
        Enfin, je me doute bien qu’il y a des gens qui n’y font pas attention car trop obnubilés par la recherche de LA bonne méthode qui les rendra célèbres.

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s